Download Free Templates http://bigtheme.net/ Websites Templates

Bienvenue à l'ISCM : Institut du Sein de Charente Maritime

iscm2016

Du jour au lendemain, quelqu’un vous annonce qu’une petite boule peut menacer votre vie. Vous devez faire face : choisir l’équipe qui va vous traiter, affronter votre entourage, rassurer vos enfants, gérer votre vie professionnelle...

Les chiffres et informations sur le cancer du sein sont multiples. La complexité des traitements peut faire peur.

L'association ISCM a été fondée pour vous aider à comprendre. Comprendre ce qui vous arrive, les choix thérapeutiques qui vous sont proposés, les soins de support…

Le cancer du sein : chiffres clés...

Premier chiffre important, le cancer du sein touche plus d’une femme sur neuf en France. C’est tout simplement le cancer féminin le plus fréquent. Dans plus de 8 cas sur 10, il touche des femmes âgées de 50 ans et plus. Ce cancer peut aussi apparaitre chez l'homme, mais c'est extrêmement rare (moins de 1% des cancers du sein)

Concernant le taux global de survie, il est estimé à 89 % à 5 ans après le diagnostic, tous types de cancer confondus. Bien que le taux de survie à 5 ans soit globalement élevé, cette maladie fait peur. Notamment par la complexité de son traitement et le nombre de médecins spécialistes impliqués (gynécologue, oncologue médical, chirurgien, oncologue radiothérapeute, pathologiste, psychiatre et psychologue, spécialiste de la douleur, infirmier, kinésithérapeute, aide-soignant, diététicien, assistant social...).

Des traitements de moins en moins éprouvants... La chirurgie est moins mutilante.

Aujourd’hui, la mastectomie (ablation du sein) n’est nécessaire que dans 3 cas sur 10.

Dans 70 % des cas, on peut réaliser un « traitement conservateur » : tumorectomie (ablation de la tumeur) ganglion sentinelle plus radiothérapie et parfois chimiothérapie. Lorsque la tumorectomie est réalisée par un chirurgien spécialisé, le sein opéré garde presque toujours un aspect normal condition d'y associer des techniques d'oncoplasties si nécessaire .

La reconstruction du sein est toujours réalisable, elle est plus esthétique aujourd’hui grâce à la technique du filling. La prise en charge est de plus en plus souvent pluridisciplinaire. En multipliant les mécanismes d’actions sur le cancer, on augmente les chances de guérison. Même si l’essentiel du traitement consiste à retirer chirurgicalement la tumeur, la chirurgie est de plus en plus fréquemment associée à une radiothérapie, à des traitements antihormonaux et éventuellement à une chimiothérapie …

Les traitements sont de plus en plus ciblés.

Ils sont adaptés à chaque cancer, en fonction de son stade, de ses caractéristiques et des paramètres individuels de la patiente. Des protocoles sont définis au cours de réunions de consensus ; ils sont ensuite systématiquement rediscutés au cas par cas lors de réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP) rassemblant toute l’équipe : chirurgiens, infirmières, chimiothérapeutes, gynécologues, radiothérapeutes, radiologues…

A lire également...

image Diagnostiquer un cancer du sein

Diagnostiquer

un cancer du sein
image Traiter un cancer du sein

Traiter

un cancer du sein
image Soins de support

Soins

de support
image Annuaire

Annuaire

des praticiens
image Partenaires

Partenaires

Ils soutiennent l'ISCM